Centre d’Informations Patients

 

Centre d’Informations Patients

Ce site est destiné à vous informer sur la nature de vos troubles rachidiens, la recherche de la source de vos douleurs et la pose d’un diagnostic à l’état conscient, les méthodes endoscopiques et conventionnelles pour le traitement de vos douleurs dorsales ou cervicales et de leurs symptômes irradiants.

Le site complet est disponible en anglais, mais ces quelques pages visent à vous présenter la chirurgie mini-invasive du rachis dans votre propre langue. Si cela peut vous intéresser, vous pouvez consulter le site en anglais en cliquant sur le drapeau britannique.

Le site :

vous présente l’œuvre de l’Institution caritative, qui consiste à développer la chirurgie mini-invasive du rachis;
vous présente les réponses aux questions fréquemment posées (FAQ);
contient un moteur de recherche vous permettant d’accéder plus rapidement à des informations spécifiques;
contient un glossaire de ces termes déroutants que les médecins ont l’habitude d’utiliser.

Ne croyez pas que parce que l’on vous a dit de « vivre avec la douleur », c’est nécessairement vrai. Veuillez consulter ce site pour connaître les options thérapeutiques disponibles mais inconnues de votre médecin. Les piliers de la chirurgie mini-invasive du rachis sont la foraminoplastie et décompression endoscopique au laser (DEL) lombaire polyvalente et la discectomie intradiscale endoscopique cervicale (DIEC).

Ces interventions chirurgicales spécifiques ne sont actuellement pratiquées qu’à la Spinal Foundation au Royaume-Uni, mais seront pratiquées dans un nombre croissant de centres à l’échelle mondiale.

Foraminoplastie et décompression endoscopique au laser (DEL)

Cette technique chirurgicale a été à l’origine développée sous le nom de « foraminoplastie endoscopique au laser » (FEL). Puis, avec l’apparition d’instruments plus performants, cette technique a évolué en « foraminoplastie et décompression endoscopique au laser », dans le but de traiter les sources des douleurs chroniques du dos, de la fesse et de la jambe. La FEL est également appropriée chez les patients souffrant d’une hernie discale, d’un prolapsus discal ou d’un gonflement discal, ainsi que chez les patients présentant des disques au sein desquels le nucleus a filtré (extrusion) ou des disques contenant des séquestres. L’âge n’est pas un facteur limitant l’utilisation de cette technique. Elle peut être utilisée chez des patients présentant une discopathie dégénérative pluri-étagée et sédimentation, un déplacement du corps vertébral ou une cicatrice spontanée ou postopératoire. Elle n’est pas indiquée chez une patiente enceinte ou en cas de sténose osseuse centrale.

Discectomie intradiscale endoscopique cervicale (DIEC)

Au niveau du cou, la voie antérieure est utilisée pour la réalisation d’une chirurgie mini-invasive du rachis. Cette technique peut être utilisée pour traiter une hernie discale, des extrusions discales, des protrusions discales partiellement calcifiées et des ostéophytes associés. Elle peut ainsi être utilisée pour traiter une discopathie dégénérative, une sténose du récessus latéral modérée, des déchirures radiales, des fuites et des zones de hautes intensités, telles que des protrusions discales.

Chirurgie à l’état conscient

La FEL est réalisée sous anesthésie locale. Cela signifie que vous serez conscient pendant l’intervention, mais vous serez sous sédatifs et protégé : vous recevrez des analgésiques puissants en intraveineuse. Ainsi, pendant que le chirurgien opèrera près de la moelle épinière et des nerfs sortant de la moelle, vous pourrez lui faire part de toute gêne ressentie. Votre participation lui permet de découvrir l’emplacement exact de la source de votre douleur. Cela vous assure également, à vous et au chirurgien, un mécanisme de sécurité très satisfaisant, puisque vous pourrez lui faire savoir s’il opère trop près de l’un des nerfs de votre rachis. Réaliser l’intervention avec ce type d’anesthésie et de sédatif signifiera également que vous pourrez rentrez très rapidement chez vous après l’opération. Un séjour d’une nuit est généralement requis, bien que l’intervention puisse se faire en une journée.

L’intervention chirurgicale, le rétablissement et les taux de réussite des différentes formes de chirurgie mini-invasive du rachis et de la chirurgie traditionnelle des rachis lombaire et cervical sont présentés dans les pages correspondantes de ce site. Ces pages sont accessibles à partir des menus hiérarchisés ou du moteur de recherche.