Pouvons-Nous Vous Aider?

 

Pouvons-Nous Vous Aider?

Les types de patients suivants peuvent d’adresser à la Spinal Foundation pour évaluer s’ils sont aptes à recevoir une chirurgie mini-invasive du rachis lombaire ou cervical:

Patients souffrant de séquelles de l’échec de:

  • physiothérapie extensive;
  • séances « d’adaptation »;
  • thérapie cognitive;
  • prise en charge de douleurs chroniques;
  • thérapie de groupe pluridisciplinaire;
  • patients adressés pour la prise en charge de douleurs chroniques.

patients souffrant de: Discopathie mono- ou pluri-étagée;

  • protrusions, extrusions ou séquestres discaux;
  • déchirures radiales;
  • séquelles de l’échec chirurgical rachidien;
  • spondylolisthésis spondylolytique;
  • sténose du récessus latéral;
  • radiculopathie sans compression;
  • instabilité (angulaire / glissement);
  • sténose axiale aggravée d’une protrusion;
  • scoliose dégénérative;
  • métastase vertébrale unique.
  • patients considérés comme n’étant pas aptes à recevoir un traitement chirurgical conventionnel pour les raisons suivantes:

Patients souffrant de:présentant un comportement pathologique;

  • maniaco-dépression;
  • douleur d’origine indéterminée;
  • patients pris en charge pour des douleurs chroniques;
  • patients plus âgés ou infirmes (notre patient opéré le plus âgé avait 94 ans);
  • fractures ostéoporotiques;
  • diabète sucré;
  • pontage aorto-coronaire;
  • angor;
  • AVC (accident vasculaire cérébral);
  • sclérose en plaques.

Patients ne pouvant être traités par chirurgie mini-invasive du rachis mais pouvant être traités par des consultants de la Spinal Foundation:

  • patientes enceintes;
  • patients atteints d’une sténose axiale sévère;
  • dépôts provenant d’un cancer secondaire touchant plusieurs vertèbres.

Nous préconisons que les patients se présentent avec:

  • une lettre de notification de leur médecin généraliste ou de leur spécialiste;
  • un questionnaire rempli de la Spinal Foundation visant à évaluer leur état de santé;
  • un examen dynamique par rayons X en zone portante;
  • un IRM ou une tomodensitométrie préalable.